Altea, la plus belle ville de la Costa Blanca

La Costa Blanca possède des endroits incroyables qui n’ont rien à envier aux autres côtes espagnoles. Elle n’abrite pas seulement de petits villages côtiers avec de belles criques, mais aussi des jolies cités. Sur la Costa Blanca, il y a des municipalités qui égalent les beaux villages méditerranéens des îles grecques. Altea est sans doute l’un des lieux à visiter dans la région.

Les attractions phares d’Altea

Altea ville est une municipalité de la province d’Alicante. Située au sud du Peñón de Ifach, au nord d’Alfaz del Pi et dans le cadre incomparable du parc naturel de la Sierra Helada, la cité est un lieu de prédilection pour les amoureux de la nature. Sur les lieux, les visiteurs verront un village jalonné de rues pavées descendant tout droit vers la mer. Des sentiers parsemés de petites maisons blanches, qui pourraient bien appartenir à l’un de ces abris blancs andalous.

Altea est un lieu de villégiature de première classe abritant de magnifiques ses plages. Dans la ville, il y a tellement à voir et à apprécier. Cet endroit hors du commun possède une vieille ville qui descend, comme ses rues, jusqu’à la mer. Il possède deux ports, à savoir le port de pêche et le port de plaisance. Le fait est qu’Altea a une origine de pêche évidente, l’une de celles qui ont l’odeur du salpêtre et des paysages de petites maisons.

La vieille ville est connue sous le nom d’El Fornet. L’église de Nuestra Señora del Consuelo est l’une des attractions principales de la cité. Cet édifice religieux est sans doute le monument le plus remarquable et le plus visité de la municipalité. Il est facilement reconnaissable de par ses deux grandes coupoles. Pour l’atteindre, les bourlingueurs doivent traverser une infinité de rues pavées. Sur la périphérie, ils auront une vue imprenable sur des paysages fleuris et des maisons blanchies à la chaux.

Ce n’est pas la seule chose que vous pourrez admirer à Altea. Le village abrite des chapelles rurales et des tours de guet. Ces derniers ont servi à protéger les anciens habitants des incursions des pirates berbères. Sur les lieux, vous trouverez la tour de La Galera et celle de Bellaguarda. Celle-ci est située dans un quartier du même nom, considéré comme le plus ancien de la ville.

Hormis les églises et les chapelles, vous trouverez également de curieux monuments dans les rues de la ville. Le premier temple orthodoxe construit en Espagne est l’une des attractions de la cité. C’est une réplique exacte d’une église russe du XVIIe siècle. Le bâtiment a été conçu avec des matériaux en provenance de l’Oural.

Pour les amateurs d’art, la visite de musées est une activité incontournable pendant un séjour à Altea. La localité abrite plusieurs galeries, dont le Museo Navarro Ramón. Celui-ci est situé dans la Casa de la Cultura. Il expose les œuvres du peintre Juan Navarro Ramón, né à Altea en 1903. Le Musée de la mer est aussi un site inratable d’Altea. Ce musée abrite des œuvres rappelant la tradition maritime de la ville. Le musée de Casal del Festero est également à visiter pendant un circuit dans la localité. Il expose des costumes typiques de la région datant des 25 dernières années des fêtes des Maures et des Chrétiens.

Les plages d’Altea

Les voyageurs en quête d’oisiveté et de dépaysement peuvent se diriger vers les plages d’Altea pour admirer une nature émouvante. La plage de La Olla est l’un des rivages célèbres de la cité. Très authentique, ce bel endroit plein de petits bateaux et de quelques chiringuitos séduit les adeptes de vacances farnientes. C’est ici que se trouve la Cova del Frare, qui, selon la légende, était le lieu où deux frères se disputaient l’amour d’une même femme. Il semble que les corps noyés soient apparus dans l’eau et sur les rives de la Caverne. L’un d’entre eux portait des habits dans la promesse d’une mère, d’où le nom de la grotte. Sur les lieux, vous pouvez aussi visiter d’autres plages telles que la Barreta, le Cap Negret et Cala del Soio. Celle-ci se trouve à côté du Portet de l’Olla. Pour les plages urbaines, ne manquez pas le Cap Blanch, qui est la plus populaire et la plus grande de toutes. Cette plage rejoint celle d’Albir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *