Comment obtenir un visa pour la Russie ?

Visa pour la Russie

Si vous êtes un ressortissant français, vous devez au préalable faire une demande de visa pour la Russie pour pouvoir y rendre. Même pour une période passagère, vous ne pourrez pas frôler le sol russe sans effectuer cette demande. Pour ce faire, il existe un organisme habilité pour l’adresser. Des procédures sont ensuite à suivre pour l’obtention de visa pour la Russie. Zoom sur les manières d’obtenir un visa russe.

Visa touriste ou affaires pour la Russie : les dossiers à fournir

Des ressortissants d’autres pays peuvent se rendre en Russie sans visa ; mais ce n’est pas le cas pour les Français. En effet, la demande de visa pour la Russie est exigée pour tout citoyen français désirant y aller. Pour l’obtention de visa pour la russie, il faut constituer des documents. Pour cela, il vous faut un voucher de tourisme ou une invitation en bonne et due forme dépourvue de fautes d’orthographe. Par exemple, l’établissement hôtelier ou l’agence de voyages vous y indique vos dates de séjour muni de votre identité. Mais, si une personne vous héberge, elle peut aussi formuler cette invitation, mais elle doit à son tour effectuer des démarches administratives de son côté. Pour plus de détails sur les dossiers à fournir lors de la demande de visa pour la Russie, vous pouvez aller sur visarussie.fr

Outre cela, une souscription à une assurance est obligatoire. C’est une couverture attestant des frais médicaux et frais de rapatriements en cas de problèmes liés à la santé. Vous avez aussi besoin de votre passeport valide pour une période d’au moins six mois ainsi qu’une copie montrant votre identité sur le passeport. De surcroît, un formulaire de demande de visa dûment rempli en ligne doit compléter votre dossier ou en remplacement à cela, un questionnaire simplifié. En ajoutant à cela, votre photo d’identité récente doit accompagner vos documents de demande de visa pour la Russie. À ces documents peuvent s’ajouter des documents spécifiques et additionnels, selon le type de visa. Voilà les dossiers à préparer pour les visas touristes et affaires en Russie, mais qu’en est-il des autres visas ?

Autres visas pour la Russie : les dossiers à fournir

Il existe d’autres visas pour accéder au sol russe. Il peut s’agir du visa humanitaire, visa travail, visa d’études, visa adoption, visa privé, visa transit ou visa journaliste. Les documents de base relatifs à toute demande de visa pour la Russie se trouvent dans les éléments constitutifs de chacun de ces types de visas. À la différence que pour un visa humanitaire, que ce soit d’ordre scientifique, sportif ou culturel, la lettre d’invitation doit être rédigée en russe par l’organisme qui invite. Pour un visa de travail, une lettre d’invitation de travail délivrée par le service fédéral des migrations ainsi qu’un test VIH récent de trois mois doit accompagner le dossier. Pour un visa étudiant, ce test est accompagné d’une lettre d’invitation d’études ainsi qu’une carte d’étudiant.

Concernant la demande de visa adoption, la lettre d’invitation est remplacée par la lettre de convocation du juge. Elle autorise un droit de séjour de trois mois. Pour un visa privé, une lettre d’invitation originale donnée par le service fédéral des migrations est quémandée. Pour un visa de transit, une lettre justifiant le transport aérien sans dépasser un voyage de trois jours, accompagnée du visa d’entrée au pays destinataire est exigée. Pour un voyage terrestre, la lettre justifie l’arrivée et la sortie au sol russe dans un délai de dix jours au plus. Et enfin, pour un visa journaliste, la carte de presse est requise avec un ordre de mission ainsi qu’une lettre officielle adressée au responsable de l’information et de la presse russe et un courrier de l’employeur. Si tels sont les documents requis pour les autres types de visa russie, qu’en est-il de la validité ?

Visa pour la Russie : sa validité

Le visa pour la Russie est valide aux dates indiquées dans le voucher touristique ou la lettre d’invitation selon son type. Votre circulation au sol russe est légale seulement à ces périodes précises. La durée de votre séjour ne peut pas dépasser trois mois consécutifs, quel que soit le type de visa. Si vous avez choisi un visa à simple entrée, votre arrivée ainsi que votre sortie du territoire russe doivent se faire dans les intervalles de temps indiqués dans votre visa. Il en est ainsi de même pour un visa à double entrée.

Pour un visa à multiples entrées, les éventuelles dates d’entrées et sorties doivent être mentionnées obligatoirement dans la demande de visa pour la Russie. Outre cela, il est important de savoir que pour un séjour dépassant la durée maximum autorisée, vous devez faire une demande de carte de résident. Vous ne pouvez pas prolonger votre visa pour la Russie sans raison de force majeure comme annulation des vols, ou déclaration d’accidents. Pour éviter tout problème, vous êtes conseillés à ne rester dans le sol russe que dans les moments prévus dans votre visa russie.

Visas délais normaux ou urgents

Pour votre visa pour la russie, à chaque type correspond un mode tarifaire selon le délai du visa. Pour les délais normaux, vous allez inclure dans ces tarifs les frais du consulat, les conseils, les vérifications du dossier. S’il le faut, des corrections sont à prévoir et l’agence en charge de votre dossier est en mesure de suivre et de vérifier le dossier à l’ambassade. Les délais normaux sont au-delà de deux semaines de séjour.

Concernant les délais urgents, ils durent au maximum quatorze jours. Les frais du consulat et les frais de service liés à la préparation du dossier sont inclus dans les tarifs. Les coûts sont beaucoup plus élevés par rapport aux frais pour les visas à délais normaux vu la nature urgente du voyage. Ainsi, la demande de visa pour la Russie implique une préparation de dossiers de bases et additionnels en fonction du type de visa.