Cuisines du monde : 4 idées pour faire voyager vos papilles

Cuisines du monde

Si vous êtes un fin gourmet, vous connaissez le bonheur de découvrir de nouvelles saveurs. Il existe une myriade d’assortiments culinaires à travers le monde, faisant la fierté et la réputation de certains pays. À la recherche de nouvelles explosions gustatives ? Voici quelques idées de plats typiques de quatre régions du monde pour le plus grand plaisir de votre palais.

1. Les sushis, une nourriture japonaise incontournable

Les chefs japonais assimilent la préparation et la dégustation de ce plat à un art entretenu depuis des millénaires. Toutefois, nul besoin de se rendre au Japon pour goûter aux sushis. Aujourd’hui, de nombreux restaurants à travers le monde assurent la livraison de sushis pour votre plus grand bonheur. Il existe une multitude de sushis dans la cuisine japonaise. Cependant, la composition reste généralement la même. C’est un plat fait à base de riz et de tranches de poissons crus. Si vous appréhendez l’idée de manger du poisson cru, vous serez surpris de l’onctuosité de la bouchée et du délice qu’apportent les ingrédients qui l’accompagnent.

Le sushi est consommé avec du riz et parfois des feuilles d’algues. La sauce soja, le wasabi et le shoga sont les éléments qui apportent à votre dégustation de l’arôme et de l’explosivité en bouche. Il faut néanmoins faire la différence entre le sushi, le maki et le sashimi. Le maki, c’est du riz farci au poisson et aux légumes, le tout emballé dans une feuille d’algue. Le sashimi, c’est un ensemble de tranches fines de poisson cru. Le sushi, dans sa version traditionnelle, est une tranche de poisson cru disposée sur un boudin de riz vinaigré.

2. Le Tiep Bou Dien, emblème gustatif du Sénégal

Rangez les plats de gastronomie chics ainsi que les petits couverts pour repas fins. Faites de la place sur votre table pour l’un des repas les plus riches d’Afrique, le Tiep Bou Dien. Appelé affectueusement Tchep dans le langage familier, ce plat est un assortiment de riz, de légumes et de poisson. Il n’est cependant pas rare d’y retrouver de la viande. La multitude d’éléments entrant dans la cuisson du Tchep fait de lui un plat de résistance de choix. D’ailleurs, il est bien difficile de ne pas se laisser charmer par l’intensité des saveurs qui y sont concentrées. On peut y retrouver :

  • De l’ail ;
  • De l’oignon ;
  • Des tranches d’aubergine ;
  • De la carotte ;
  • Du chou blanc ;
  • Du gombo ;
  • Du manioc et éventuellement, de la patate douce.

La liste des éléments pour la sauce aux légumes n’est pas exhaustive. Vous pouvez donc vous permettre de rajouter certains éléments présents dans d’autres recettes de Tiep Bou Dien. La préparation et la cuisson de ce plat s’étendent sur deux à trois heures.

3. Le ceviche, fierté culinaire péruvienne

L’histoire du ceviche remonte à bien des millénaires. Le plat daterait de plus de deux mille ans, à l’époque des Amérindiens Mochica. En 2004, il fut élevé au rang de patrimoine culturel de la nation péruvienne. À partir de 2008, le 28 juin de chaque année est célébré au Pérou, car c’est la journée nationale du ceviche. La cuisine péruvienne prend ses grands airs lors de cette journée. Les cuisiniers et cuisinières les plus ardus font montre de leur savoir-faire à travers les nombreuses recettes adaptées du ceviche.

La recette traditionnelle du ceviche est composée de cinq éléments phares. Il s’agit du poisson cru et bien frais, du citron vert, du sel, de l’oignon rouge ainsi que du piment doux appelé aji. Il est servi en salade, avec de la patate douce et des grains de maïs grillés en accompagnement. Vous pourrez réaliser et savourer cette recette simple chez vous.

4. Cap sur l’Espagne, à la découverte de la Paella

La paella tient son nom de la poêle particulière dans laquelle elle est cuisinée. Originaire de la région de Valence en Espagne, le plat s’est imposé comme étant un repas incontournable de la culture espagnole. La recette a d’ailleurs subi de multiples modifications au cours de l’histoire en fonction des régions. La paella se constitue essentiellement de riz. Pour que les grains de riz restent détachés et absorbent bien le jus, il est recommandé d’utiliser des grains longs et d’éviter les riz asiatiques. Le riz de type bomba est couramment employé en raison de sa grande capacité d’absorption.

Dans la recette d’origine, le riz cuit directement dans le bouillon. Ce dernier est composé :

  • De viandes issues exclusivement de la basse-cour (poulet, canard, lapin) et frites dans de l’huile d’olive ;
  • D’une purée de tomates ;
  • De haricots verts et de haricots de Lima ;
  • D’artichauts, d’ail et de poivrons ;
  • De petits escargots de champs.

Cette recette traditionnelle existe toujours, mais un modèle plus moderne s’est répandu un peu partout dans le monde. Pour accentuer le plaisir des papilles et enrichir l’assiette, plusieurs ingrédients sont rajoutés au riz. Ainsi, dans certaines recettes, vous retrouverez du poisson et des viandes diverses, des légumes ou encore des fruits de mer. Il en faut peu pour découvrir le monde au-delà des frontières. N’hésitez pas à partir à la découverte de ces mets typiques avec pour toutes armes, votre fourchette et vos couteaux.

5 conseils pour des vacances réussies au bord de la mer
Où acheter son matériel de camping ?