La Martinique change de drapeau

Publié le : 20 janvier 20235 mins de lecture

Lundi 16 janvier 2023, la Martinique a adopté un nouvel hymne et un nouveau drapeau. Éclairage sur un événement historique pour le pays, qui affichera fièrement de nouvelles couleurs lors des événements culturels et sportifs.

Un drapeau choisir par les Martiniquais

C’est un moment historique pour la Martinique », a annoncé d’emblée Michelle Monrose, présidente de la commission ad hoc destinée à la sélection du drapeau et de l’hymne. Entourée d’une huissière et de membres du Conseil des jeunes citoyens, la fonctionnaire a présenté ce lundi 16 janvier 2022, au musée d’Histoire et d’Ethnographie de Fort-de-France, le nouveau drapeau et de l’hymne retenus pour représentés la Martinique. 

Le nouveau drapeau de Martinique : le n°242, un drapeau rouge vert noir portant un colibri noir en son centre, sélectionné à  72 % des voix. 

Quant à l’hymne de Martinique, c’est  « Ansanm », qui remporte le vote avec 53 % des voix. 

Rouge, vert, noir : des couleurs symboliques

Ces couleurs sont apparues en Martinique pour la première fois il y a 60 ans, sous l’influence de de l’Organisation de la Jeunesse Anticolonialiste de Martinique. Certains les considèrent trop associées aux mouvements indépendantistes.

Ce choix réjouit cependant la Collectivité Territoriale de Martinique : « Ces couleurs sont ancrées dans notre conscience personnelle et collective (…) », explique Michelle Monrose. 

Derrière chaque couleur un symbole : 

  • le rouge pour la vie, la liberté 
  • le vert pour  la nature et la fertilité 
  • le Noir pour rendre hommage “à ceux qui ont été bafoués ».

Le colibri associé à ces couleurs est un oiseau emblématique de la Martinique.

 

L’aboutissement d’un processus

Le vote a cependant enregistré un taux de participation faible. Il est l’aboutissement d’une démarche amorcée quatre ans plus tôt. 

La CTM avait alors retenu l’hymne Lorizon et le drapeau Ipséité, vert-bleu-blanc. La décision avait été annulée en novembre 2021 par la justice, le tribunal administratif estimant que le choix relevait de l’assemblée de la CTM, pas de son président. Ainsi la CTM a-t-elle relancé une consultation, pour impliquer pleinement les Martiniquais dans la décision. 

Que remplace le nouveau drapeau martiniquais ?

Plusieurs drapeaux de Martinique étaient en usage : 

  • le « drapeau aux serpents », ancien pavillon de la marine marchande royale
  • le drapeau rouge, vert, noir.

Ces drapeaux de Martinique étaient surtout associés aux revendications nationalistes et indépendantistes. 

Qu’est devenu le drapeau aux quatre serpents ?

L’emblème des quatre serpents  qui symboliserait la Martinique sur l’uniforme des gendarmes avait été imaginé en 1663 par le roi de France. Depuis 1766, une ordonnance royale prévoyait que tous les propriétaires de vaisseaux, bâtiments, goélettes et bateaux de la Martinique et de Sainte-Lucie arborent le pavillon. Au fil de l’histoire, il est devenu le symbole des navires négriers durant le commerce triangulaire.

Le Mouvement International pour les Réparation (MIR Martinique) et le Conseil représentatif des associations noires (Cran) de France avaient déposé une plainte pour dénoncer le caractère raciste de cet emblème. 

La décision de supprimer l’écusson a été prise par le président de la République Emmanuel Macron. Dans un souci d’apaisement, le président de la République a demandé à la gendarmerie d’adopter un autre emblème.

La Martinique et le drapeau français

La Martinique est un département français et une région française. Elle reste associée au drapeau tricolore français dans la plupart des manifestations internationales. Elle peut cependant également utiliser un drapeau local la représentant. 

 

Œnotourisme : Top 5 des plus belles régions de France
Les 5 plus belles villes de la région PACA Provence Alpes Côte d’Azur

Plan du site