Voyage au Mexique : sur les routes pavées de Coyoacán

Avec ses rues étroites et petites places, son ambiance bohême, ses belles maisons et espaces fleuris, Coyoacan, où se trouve la maison de Frida Kahlo et Diego Rivera, est non seulement un quartier traditionnel d’une grande importance historique, mais également un des endroits les plus charmants de la ville. 

La chose la plus délicieuse à Coyoacán est sa neige sibérienne traditionnelle, le maïs et les quilles vendus à chaque coin de rue, ou s’asseoir pour boire un café au son du cylindre, en regardant les gens passer à côté du jardin du centenaire très fréquenté, où la fontaine symbolise ce qu’on appelle la place du coyote depuis l’époque préhispanique et semble être le point de rencontre de toutes sortes de gens. Il pourrait aussi s’agir des délicieux toasts et des flûtes du marché alimentaire dans la ruelle derrière la Parroquia de San Juan Bautista, celle qui est devenue célèbre pour les gâteaux chauds à différentes figures.

Église San Antonio de Padua

La Capilla de San Antonio de Padua ou Templo de San Antonio Panzacola est une église du 17e siècle de style baroque située juste à côté du Puente de Altillo, un pont en pierre qui passe sur le Rio Magdalena. Pendant longtemps, la chapelle a été le point d’entrée de Coyoacan puisqu’elle est située sur la rue Francisco Sosa qui l’unit au quartier San Angel. C’est donc un excellent point de départ pour une visite de Coyoacan. 

Chichen Itza

Célèbre pour sa pyramide qui servit de modèle à Hergé dans Tintin et les Picaros, Chichen Itza fait partie des sites archéologiques incontournables lors de la découverte de l’Histoire Maya. Situé au cœur de la péninsule, le site a été construit à l’emplacement de puits d’eau naturels. Centre religieux sacré pour les Mayas, la ville a été par la suite embellie par les Toltèques. Très étendu, le site archéologique de Chichen Itza comporte de véritables chefs-d’œuvre, la grande cour du jeu de pelote, le temple de Kukulkan, et le temple des Guerriers dont les décors sculptés sont d’une incroyable beauté.

Cité préhispanique de Teotihuacan

Cité sainte située à une cinquantaine de kilomètres de Mexico, édifiée entre le Ier et le VIIe siècle, Teotihuacan, « lieu où sont créés les dieux », se caractérise par les très grandes dimensions de ses monuments dont les plus célèbres sont le temple de Quetzalcoatl et les pyramides du Soleil et de la Lune, et par leur ordonnance géométrique et symbolique. Teotihuacan, l’un des plus puissants foyers culturels méso-américains, imposa son élan culturel et artistique dans toute la région, et même au-delà de ses frontières. Teotihuacan et sa vallée apportent un témoignage unique sur les constructions préurbaines du Mexique ancien. L’occupation humaine de la vallée de Teotihuacan est antérieure à l’ère chrétienne, mais ce n’est qu’entre le Ier et le VIIe siècle apr. J.-C. que ce village s’est développé pour devenir une des plus grandes cités des Amériques, avec au moins 25 000 habitants.

Playa del Carmen

Playa del Carmen est une grosse station balnéaire en raison de sa situation privilégiée sur la mer des Caraïbes. Tout tourne autour du tourisme à Playa del Carmen où les hôtels, restos et boutiques de souvenirs poussent comme des champignons après la pluie. Mais l’endroit est plus agréable que Cancún. Playa del Carmen est le port d’embarquement pour Cozumel.

La Basse-Californie

La Basse-Californie est un État mexicain situé sur la péninsule du même nom, à la frontière avec l’État américain de Californie. Le paysage allie montagnes et plages sur l’océan Pacifique et dans le golfe de Californie. Plusieurs villes bordent la frontière américaine, comme Tijuana, célèbre pour sa vie nocturne et ses commerces, et la ville de Rosarito, connue pour ses larges plages de sable sur le Pacifique.

Visiter Guanajuato

Guanajuato est une ville du centre du Mexique connue pour son allure unique. Capitale de l’État de Guanajuato, elle compte modestement quelques 150 000 habitants. La ville est blottie dans une vallée étroite à près de 2 000 mètres d’altitude. Guanajuato est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988. La vraie particularité de la ville réside dans ses sols. En effet, ancienne ville minière, les sols sont un vrai gruyère. Des dizaines de rues sont en fait en sous-sol dans les « subterranea », rendant les véhicules à moteur extrêmement discrets, voire inexistants dans de larges zones de la ville. Durant la visite de Guanajuato, le moment incontournable est la montée du funiculaire depuis le sud-est de la ville, derrière le théâtre Juarez, pour accéder à un point de vue panoramique époustouflant de la ville dans son ensemble : le parvis du monumento al Pipila. Sur ce parvis, un gigantesque statut, en souvenir de Juan José de los Reyes Martínez Amaro, ancien minier, héros de la guerre d’Indépendance du Mexique. L’histoire raconte que par un acte de bravoure extrême, il parvint à bruler la porte du fort Alhondiga (forteresse et prison de Guanajuato) et permis la conquête de la ville par les révolutionnaires.

Oaxaca de Juárez

S’il y a une ville que tout le monde adore au Mexique, c’est bien Oaxaca de Juárez, la capitale de l’état de Oaxaca. Nous nous sommes lancés dans des calculs savants et les résultats sont formels : il est statistiquement impossible de ne pas en tomber amoureux. Partez de la bouillonnante Mexico pour aller à la rencontre de l’état de Oaxaca capitale du chocolat et du Mezcal, en passant par Puebla, la ville des anges riche cité coloniale culturelle et gourmande. Vous finirez sur les côtes où jungle et Pacifique se rencontrent, un véritable bonheur.

Les ballons de Coyoacán 

Mais bon, Coyoacán, ce n’est pas seulement de la nourriture, c’est un lieu unique à Mexico où des intellectuels, des artistes, des mimes, des couples, des célibataires et des familles discutent dans une atmosphère de respect. Pour les éclairés, il existe plusieurs librairies où vous pouvez tout trouver, des dernières publications à l’exemplaire perdu que vous ne pouviez même pas imaginer obtenir, et le mieux est que vous pouvez toujours les trouver aux meilleurs prix. Pour le goût des plus petits, il y a des ballons partout et les classiques pots à bulles avec de l’eau savonneuse, il y a des mimes, des clowns et tout l’espace du monde pour qu’ils puissent courir, jouer, monter et descendre.

Le charme de Coyoacán à Mexico 

Les bars comme La Guadalupana ou Hijo del Cuervo dans les rues voisines se sont transformés au fil du temps en lieux ouverts pour boire une bière rafraîchissante où des cultes et des personnalités contemporaines font des rencontres choisies comme des présentations de livres, des dégustations ou de simples rassemblements pour le plaisir de maintenir l’interaction sociale et l’échange culturel.

Quartiers de Mexico 

L’élégant quartier de Coyoacán, outre son zocalo toujours animé et le Centenario Jardín, est un quartier romantique de la ville de Mexico qui donne la sensation d’être dans la province chaude grâce à ses innombrables places, fontaines, des rues et des ruelles pavées, des chapelles cachées ou des temples intérieurs de grande valeur artistique comme La Conchita, l’ancien couvent de Churubusco ou la chapelle de San Antonio Panzacola, ainsi que de somptueuses maisons aux façades de pierre et des jardins suspendus de bougainvilliers. Il est difficile de croire que bien que ce vieux quartier soit délimité par les avenues les plus importantes et les plus fréquentées de la capitale, à l’intérieur de ce périmètre sont jalousement gardées la tranquillité et un style de vie paisible qui font la différence avec le reste de l’activité incessante du reste de la grande ville.

Museo de Frida Kahlo 

En parcourant Coyoacán, vous pourrez absorber tout le trésor historique et culturel exposé dans les anciennes maisons de Coyoacán qui sont aujourd’hui des musées avec des objets imprégnés de la vie de ceux qui ont laissé une œuvre très importante pour le patrimoine culturel du Mexique, comme la célèbre Frida Kahlo, Diego Rivera, León Trotsky, Salvador Novo ou Emilio « El Indio » Fernández. 

Sans aucun doute, Coyoacán est l’une des meilleures options pour profiter des multiples attractions de la ville de Mexico, car tous les sens peuvent être satisfaits dans un bon moment de saine détente, d’histoire et de culture dans cet extraordinaire quartier sud de la capitale du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *